• Dordogne

    Dordogne

  • LE SITE DE DESIRS D’AVENIR DORDOGNE

  • Ségolène Royal

    Ségolène Royal

  • août 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • A lire

    A lire

Congrès : le débat dans la section socialiste de Périgueux

Posté par webmaster le 27 août 2008

Congrès : le débat dans la section socialiste de Périgueux  dans ROYAL EN DORDOGNE chbarraerien1Le mardi 26 août, la section socialiste de Périgueux organisait son premier débat sur les contributions.

Une quarantaine de militants s’étaient déplacés sur les 200 que compte la section. La contribution Delanoë a été défendu par le secrétaire de section, Mathieu. Il a surtout insisté sur la nécessité d’assumer le réformisme du PS et de lutter contre une crise mondiale qui touche particulièrement la France. la contribution Fabius a été présentée par Stéphane. Il a lui tracé la nécessaire politique industrielle de pointe, la formation, et un projet européen à géométrie variable. La contribution du pôle écologique, présentée par Marie, mettait, elle, la question du développement durable en priorité. La contribution Larrouturou était également défendue.

Emmanuel Espanol, le mandataire départemental pour Ségolène Royal a présenté lui les axes principaux de la contribution :

- Le congrès c’est d’abord le temps du parti socialiste, c’est le point premier de la contribution. Il n’y a pas d’ennemis dans le parti, donc pas d’attaques personnelles, seulement le débat de fond. Il faut amener de l’air dans le parti en donnant un statut actif aux sympathisants et en restant au contact de la société civile et des forces vives par des réunions thématiques régulières. respecter notre parti, c’est inscrire le respect du vote militant sur les choix politiques et mettre un peu de discipline : la dérive Lang n’est pas acceptable.

Un mot sur la question des alliances, critique en creux contre la contribution Royal. Nous sommes très clair : le système d’alliances politiques basé sur Epinay et l’Union de la gauche reste la base, donc pas de faux procès. Quand aux accords électoraux municipaux avec le Modem, chaque contribution compte des élus concernés…

Trois points importants de notre contribution :

- La révolution fiscale. Aujourd’hui le système fiscal pénalise dans la vie quotidienne et dans le pouvoir d’achat une majorité de français, des classes moyennes et populaires. C’est une rénovation complète du système fiscal qui s’impose : vérité des prix, prélèvements à la source, simplification, suppression des niches fiscales, réforme de la fiscalité des entreprises.

- La question des retraites. C’est une différence avec la contribution Delanoë qui pose le principe possible d’une cotisation rallongée d’un an à 41 ans. Nous devons rester sur la ligne des 40 ans actuels.

- Le développement durable. Ségolène Royal connaît bien ce dossier, elle a été ministre de l’environnement, la région Poitou-Charente est la première région a avoir mené un combat contre les OGM. De plus, contrairement à la contribution Delanoë qui pose le système de production d’énergie nucléaire comme le socle du système de production français, et refuse clairement toute idée de sortie du nucléaire, la contribution Royal met l’accent sur le changement de civilisation de l’après-pétrole et le développement des productions durables de proximité (bâtiments, usines,…)

Combattre et proposer, c’est le titre de la contribution. C’est au fond la question principale du congrès. Laissons nous le parti socialiste dans une confusion permanente, sans leader, sans ligne politique, sans discipline ? C’est l’impuissance assurée et une nouvelle défaite nationale programmée.

Il nous faut une ligne politique claire à la sortie de Reims, appuyée sur une équipe et un leader évident.

Ségolène Royal a été choisie par 70 % des militants, elle a obtenu 47 % des voix malgré un soutien incertain de certains éléphants, elle a permis une rencontre entre les français et le projet qu’elle incarnait. Il faut persévérer comme François Mitterrand qui nous a amené à la victoire après 2 tentatives.

Un mot de la fédération. Il sera nécessaire de poursuivre l’oeuvre entamée depuis 10 ans dansun esprit d’ouverture, de transparence et d’efficacité pour permettre de nouvelles victoires et une vie interne riche sur le plan du débat.

Laisser un commentaire

 

Menton, ... |
Pour Villiers 2012... |
NARROSSE, ou Clochemerle su... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GENERATION ECOLOGIE VITROLLES
| Déclarations -A-tamourthiw
| Cap sur l'avenir, le blog