• Dordogne

    Dordogne

  • LE SITE DE DESIRS D’AVENIR DORDOGNE

  • Ségolène Royal

    Ségolène Royal

  • octobre 2018
    L Ma Me J V S D
    « oct    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • A lire

    A lire

Un début de campagne

Posté par webmaster le 7 septembre 2011

lancement de campagneconférence de presse

Les primaires socialistes pour les élections présidentielles auront lieu les 9 et 16 octobre 2011. Il s’agit de choisir la candidate ou le candidat du parti socialiste. Ce choix est ouvert à tous les citoyens qui partagent les valeurs de gauche.

Dans ce choix, il n’y a pas d’adversaires mais des concurrents qui expriment, des démarches, des priorités, des approches différentes. Nous apprécions chez Ségoléne Royal sa vision concrête des situations, son exemplarité, son écoute, ses résultats, son charisme, la connaissance de ses dossiers…

Par contre, Nous savons que quelquesoit l’élue, l’élu choisi le parti sera entièrement derrière elle, lui.

Donc , rien n’empêche les militants dans une saine émulation  de soutenir sa candidate. C’est dans ce cadre que le comité de soutien de Ségolène Dordogne  Royal a réuni quelques militants et une conférence de presse le 3 semptembre pour lancer sa campagne.

 

   

Publié dans ROYAL EN DORDOGNE, Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Vincent FELTESSE, président de la Communauté urbaine de Bordeaux soutient Royal

Posté par webmaster le 25 septembre 2008

Vincent FeltesseVincent Feltesse, président de la CUB et maire de Blanquefort, rejoint la motion Ségolène Royal-Gérard Collomb-Vincent Peillon.

Il s’était engagé dans un premier temps sur la contribution « la ligne claire »

Il apporte la jeunesse (il est né en 1967) et l’expérience d’un élu de terrain qui a gagné sa mairie en 2001 face à la droite sortante.

Publié dans ACTUALITE NATIONALE, Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

La tribune de Sophie Chrétien

Posté par webmaster le 25 septembre 2008

Je n’avais pas ouvert l’hebdo des socialistes autrement que pour y jeter un regard distrait depuis plusieurs mois. Et  là, j’ai eu envie de lire ce qu’il s’y disait. J’ai donc lu dans le N° du 6 septembre 08, le dernier discours de F. Hollande, en temps que premier secrétaire du PS, à la Rochelle. Si vous ne l’avez pas lu, lisez-le ; déjà les deux premières pages : ont dirait que les choses ont mûri, et bien ; qu’il y a une vraie volonté de s’unir mieux contre cette droite très offensive, en France et en Europe.

 

L’heure est au rassemblement, c’est clair ! D’accord il y a des nuances, voir des différences entre les contributions de chacun. Et c’est bien, c’est la richesse du Parti Socialiste justement. Mais dans le fond, il y a plus qui nous rassemble dans toutes ces contributions pour faire le « poids » devant l’union de la droite. C’est donc bien le choix du leader du PS qui compte pour le moment.

 

On ne peut pas toujours être tous mobilisés. Nous avons tous d’autres obligations. Et puis c’est vrai, ces querelles internes, nous ont particulièrement démobilisés. Mais si on ne sort pas facilement de cette « crise » interne, c’est bien parce que l’enjeu est important. Le choix du 1er secrétaire déterminera les conditions de préparation à l’échéance 2012 et détermine aussi l’avenir du parti socialiste : on fait bouger quelque chose, on voit plus large ?  ou  bien on laisse l’ « Appareil » continuer de décider ? et le parti socialiste continuer de se renfermer ? 

 

Alors à l’heure où il va falloir prendre cette décision, il est temps que tous ceux qui ont soutenu Ségolène, justement parce qu’elle s’appuie sur des forces qui dépassent celles des  militants du u Parti Socialiste, que tous ceux là donc, se mobilisent à nouveau.

 

Je ne vois qu’elle, parmi tous les candidats, qui combine à la fois :

            - une légitimité nationale en matière de suffrage universel (dernière candidate aux élections présidentielles), et qui dépasse les militants et l’appareil du PS, avec le grand mouvement « Désirs d’Avenirs »…

            - une expérience politique de terrain, en Région, nécessaire pour poursuivre la décentralisation, et s’aligner ainsi sur les politiques européennes (la France est bien en retard sur ce point !)

            - la richesse que peut apporter une femme dans cet univers politique encore  tellement masculin. A ce stade, l’exemplarité devrait faire réellement évoluer les choses. Et il est grand temps qu’on parvienne à un équilibre (je reviens du congrès annuel des économies régionales : pas une femme à la tribune durant ces deux journées …?…et Amélie Filippetti (députée de la Moselle) qui risque de faire les frais du futur redécoupage électoral ; elle est jeune, femme, nouvelle au PS non cumularde et Ségoléniste !…)

Ségolène 1er secrétaire, on pourrait croire à l’arrivée de nouveaux militants au PS. Et si les militants prêtent parfois à sourire, on rira moins quand plus personne ne s’intéressera à la politique !

Parce que le nouveau leader de l’opposition doit savoir

-         Mobiliser

-         Rassembler

-         Innover

-         S’opposer,

Et être doté d’une bonne résistance. … Ségolène a fait ses preuves sur tous ces points.

 

J’aime bien B. Delanoë pour ce qu’il fait à Paris, notamment sur le registre des transports. C’est bien pour Paris et même comme exemple pour d’autres villes. Mais ce n’est pas quelqu’un très concerné par la décentralisation, comme dans les régions. Et la France n’est pas en phase avec les autres pays de l’Europe qui fonctionnent aussi avec les Régions.

Et on sent plus chez Ségolène cette révolte qui gronde chez les gens. Et ça, c’est la vraie force qui peut rivaliser avec celle de droite qui n’a jamais été aussi unie sous la 5e République, comme le rappelle F. Hollande ; Quoi que les résultats aux sénatoriales ce matin soit encore un succès dans les territoires pour la gauche. Le succès vient encore des territoires, de la « base » donc !

Et ce sont bien les militants de la base qui ont choisi Ségolène pour être candidate au présidentielle.

Fière d’être Socialiste et de participer à DA.

 

Sophie Chrétien

DA Mareuil / PS Mareuil

Publié dans DEBATS CONGRES, Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Le secrétaire de section de Saint-Vincent-Jalmoutier

Posté par webmaster le 16 septembre 2008

Le secrétaire de section de Saint-Vincent-Jalmoutier dans Soutiens en Dordogne logo-parti-socialiste.1207557173Jean Binet, Secrétaire de la section socialiste de Saint-Vincent-Jalmoutier, appelle à voter pour la contribution de Ségolène Royal le 6 novembre 2008.

Publié dans Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Une conseillère générale suppléante pour la rénovation du parti socialiste

Posté par webmaster le 15 septembre 2008

Sophie Chrétien, conseillère générale supléante du canton de Mareuil sur Belle, et élus municipale à Beaussac s’engage pour la Contribution Combattre et Proposer de Ségolène Royal

Sophie Chrétien

Publié dans Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Réunion de débat contradictoire à Montpon-Menestérol

Posté par webmaster le 2 septembre 2008

Réunion de débat contradictoire à Montpon-Menestérol dans Soutiens en Dordogne p1060150

Le 3 septembre 2008, Emmanuel Espanol, mandataire départemental

sera devant la section de Montpon

pour présenter la contribution « Combatre et Proposer« 

Publié dans Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Contribution Royal : une base élargie à Sarlat-la-Canéda, Romain Bondonneau, conseiller municipal s’engage

Posté par webmaster le 1 septembre 2008

Contribution Royal : une base élargie à Sarlat-la-Canéda, Romain Bondonneau, conseiller municipal s'engage dans Soutiens en Dordogne sarlat_02Ayant ardemment soutenu le « non » au projet de constitution européenne et la candidature de Laurent Fabius aux primaires pour l’élection présidentielle, je ne peux pas être suspecté d’être compté parmi les « ségolènolâtres » béats.

Aussi, la réelle qualité de sa contribution m’a t-elle particulièrement surpris. Elle semble déjà dessiner la synthèse entre la verve sociale des amis de Henri Emmanuelli, la hauteur de vue d’un Laurent Fabius et les préoccupations environnementales du Pôle Ecologiste et d’Utopia. La dénonciation très forte de « la mainmise du clan Sarkozy sur la France » s’accompagne d’un grand nombre de propositions concrètes pour s’engager sur la voie d’un réformisme radical auquel j’adhère.

Trois arguments ont fini de me convaincre :

1- Croyant à la vertu de l’exemple, Ségolène Royal s’est appliquée à elle-même le principe du non-cumul des mandats qu’elle préconise, au moins pour les parlementaires. Forums citoyens et budgets participatifs, démocratisation de nos institutions trop monarchiques, développement de l’éducation populaire… tant de propositions concrètes pour « oser la démocratie jusqu’au bout ». Et chacun de nous sait, au fond, que nous ne changerons pas fondamentalement de politique si nous ne modifions pas notre pratique du pouvoir. À tous les niveaux…

2- Sur la question du développement durable, là encore, la présidente de la région Poitou-Charentes a montré la conformité de ses actes avec ses opinions. Elle a été la première région du pays à se déclarer « sans OGM » et les nombreuses propositions de la contribution sont à la fois réalistes et audacieuses. Jusqu’à critiquer la place dominante du nucléaire pour se réorienter pleinement vers les énergies alternatives.

3- Enfin, seule cette contribution engage la réflexion sur le fonctionnement de notre parti. Personne ne peut nier l’impact positif de la campagne de Ségolène Royal auprès des classes populaires qui nous avaient désertés. Premières victimes du sarkozysme, elles hésitent aujourd’hui à se tourner vers nous, trop occupés que nous sommes à nous déchirer. L’ampleur de la crise actuelle (économique, alimentaire, énergétique, écologique) exigerait pourtant du Parti Socialiste une réponse unie et forte, à la hauteur de l’enjeu. Et bien il me semble que seule Ségolène Royal souhaite ouvrir largement notre parti pour en faire LE grand parti de toute la gauche et redonner ainsi espoir au peuple de gauche largement désabusé. Au-delà des clivages habituels, parce que la situation présente exige cet effort, les camarades doivent pouvoir simplement s’interroger : qui est aujourd’hui capable d’ouvrir le parti sur la jeunesse, les femmes, les syndicalistes, les altermondialistes, les classes populaires ? Qui peut réaliser cette synthèse de toutes les gauches ? Qui pourra faire gagner le socialisme en 2012 ? Pour faire du « socialisme, une idée neuve du XXI° siècle », signez notre contribution !

Romain Bondonneau, Conseiller municipal de Sarlat-la-Canéda

 

Publié dans Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Présentation de la contribution Royal à Bergerac

Posté par webmaster le 29 juin 2008

Présentation de la contribution Royal à Bergerac dans ROYAL EN DORDOGNE ports-bergerac-france-8482629657-868358La maison des syndicats de Bergerac était bien remplie ce samedi matin 28 juin 2008 pour la présentation de la contribution Royal en bergeracois.

Près de 80 militants ont pu entendre la présentation des grands axes du texte : combattre la main mise du clan Sarkozy sur la France, faire du socialisme une idée neuve, mettre l’économie au service de l’humain, bâtir un Etat préventif, repenser la sécurité sociale pour la sauver, reconnaître la France métissée, oser la démocratie.

Béatrice Patrie, députée européenne et maire-adjointe de Bergerac s’est appuyée sur son expérience d’élue de terrain pour insister sur la crise sociale profonde que traverse notre pays.

Emmanuel Espanol, conseiller régional, a lui, centré son intervention sur le nécessaire rassemblement du parti autour d’une ligne politique claire et d’un leader identifié et apte à « déboulonner Nicolas Sarkozy ».

Un débat suivait, centré sur la question des retraites, du services publi, de la laicité. près de 35 militants ont alors signé la contribution Royal puis trinqué autour du verre de l’amitié.

Publié dans ROYAL EN DORDOGNE, Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

Nouveaux signataires de l’appel de Ségolène Royal pour le débat à Bergerac

Posté par webmaster le 5 mai 2008

Roland Destrat, Bergerac

Marie-Line Destrat, Bergerac

 

 

Publié dans ROYAL EN DORDOGNE, Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

POUR UN CONGRES DE CLARIFICATION

Posté par webmaster le 11 avril 2008

photoffee.jpgle conseiller régional de Dordogne, et secrétaire fédéral du parti socialiste, Emmanuel Espanol, reste fidèle à l’engagement de rénovation de la famille socialiste.

Il signe l’appel national de Ségolène Royal en faveur d’un débat ouvert au sein du parti socialiste, et prendra part aux initiatives en cours de préparation en Aquitaine.

Publié dans Soutiens en Dordogne | Pas de Commentaire »

12
 

Menton, ... |
Pour Villiers 2012... |
NARROSSE, ou Clochemerle su... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GENERATION ECOLOGIE VITROLLES
| Déclarations -A-tamourthiw
| Cap sur l'avenir, le blog